-16
°C
ciel couvert
ciel couvert

Jonquière est un des trois arrondissements urbains de la ville de Saguenay, au Québec. Produit des réorganisations municipales québécoises de 2002, l'arrondissement englobe le territoire de l'ancienne ville de Jonquière et des municipalités de Shipshaw, d'Arvida et de Lac-Kénogami. Parallèlement, le nom fait aussi référence à un secteur de l'arrondissement dont le territoire est coextensif avec celui de l'ancienne ville.

Les industries du bois, du papier et de l’aluminium constituent l’essentiel de l’activité industrielle de l'endroit.

Le site de la ville est occupé dès 1847 par Marguerite Belley et ses enfants. En 1850, le canton de Jonquière, nommé en l'honneur de Jacques-Pierre de Taffanel de la Jonquière, gouverneur de la Nouvelle-France de 1749 à 1752, est proclamé. Jean Allard en sera le premier maire.

Saint-Dominique-de-Jonquière héberge son premier curé et ouvre ses registres en 1866. L'érection canonique suit en 1870, et la construction de l'église est terminée en 1876.

La municipalité de paroisse Saint-Dominique-de-Jonquière est constituée en 1883, et la municipalité de village du même nom en 1904. C'est ce village qui, en 1912, devient la Ville de Jonquière et en 1956, Cité de Jonquière.

Jonquière se développe rapidement, grâce notamment à la création d’usines de pâte à papier au début du xxe siècle. Dans le milieu des années 1920, l'entreprise Alcan implante ses premières usines dans la région, à Arvida (alors distincte de Jonquière). En 1975, la ville est fusionnée à Arvida et à Kénogami et le tout porte le nom de Jonquière (les trois entités préexistantes deviennent des secteurs).

Durant l'hiver de 1976, Jonquière est l'hôte des Jeux du Québec.

En 2002, la ville fusionne avec Chicoutimi, La Baie, Laterrière, Shipshaw, Lac-Kénogami ainsi qu'une partie de Canton-Tremblay pour former Ville de Saguenay. Elle en devient alors un arrondissement.

Le saviez-vous?
Date de fondation  
18/02/2002
Gentile  
Jonquiéroise, Jonquiérois
Nombre d'habitant(es)  
60289
EN
!